Le concert sour le pont de l’été – 30 juin 2012

Sinon, c’était chouette. Je connais aucun nom de groupe désolé.

Premier groupe de gonzesses, du proto punk un peu Slitesque, avec ma foi une guitariste impressionnante au son vraiment classe et surtout au feeling excellent. Le début du concert m’a fait un peu peur, c’était un peu clicheton comme truc, mais ça a très vite pris et le set, bien que court, était excellent. Des gonzesses de bonne humeur, déconneuses, et cheloues. Basse batterie guitare, et surtout un violon complètement inutile donc indispensable, duquel la tortionnaire arrachait des petits cris aigüs et ridicules qui ponctuaient le tempo de chaque morceau. Imaginez le thème terrifiant de psychose joué par un autiste sourd. Ca oscillait entre l’insupportable et le très marrant, quand on se concentrait dessus ; par contre, lorsqu’on arrivait à l’oublier, ça fonctionnait assez bien avec le reste.

Deuxième groupe de gonzesses, elles ne sont que deux, habillées en toges blanches avec du vrai sang de MP dessus (elles sont bien courageuses, ce dernier ayant servi de cobaye pour l’élaboration du « Guide des maladies vénériennes 2012″). Elles chantent des trucs « qu’il faut qu’on croie que c’est des messes noires de satan » avec des voix haut perchées et des rythmes de batteries assez lourds, avec parfois des passages de gratte hyper distordue et des voix rauques. Ca m’a gonflé à 90%, avec 10% de moments vraiment cools. C’est déjà ça, finalement. Ca ressemble un peu à un projet de fin d’année d’un étudiant des beaux arts arrivé là par erreur, mais c’est quand même bien plus marrant parce que les gonzesses sont sympa et ne se prennent pas au sérieux, elles sont mêmes plutôt très marrantes, ce qui fait passer le truc.

Troisième groupe, une bande de connards au nom de policier de shanghai, ou de bite de cheval, au choix. Plutôt en forme, les potos, ce soir là, et ça a bien envoyé, avec quelques nouveaux morceaux chouettes comme tout. En fait, le son est vraiment excellent sous ce foutu pont ! Ils ont eu la bonne idée de s’adjoindre les services de ce bon vieux Dr G, ce qui donnait aux grattes un son super englobant et très chouette. Des punks dansent avec leurs chiens, il y a des pétards et de la fumée, on boit des coups, on parle philosophie avec Renouak : « jeter une canette en verre sur MP : droit ou devoir ? » Finalement ça s’est terminé comme on sait, double fist sous les étoiles.

C’était une chouette soirée, la lumière était particulièrement jolie avant que le soleil ne se couche, il y a eu pas mal de monde finalement, et des problèmes techniques vachement marrants, dont un ampli qui est parti en fumée (ce qui provoquera joie et désespoir). Par contre c’était un peu cher, ça manquait de mecs et l’organisation était déplorable, les serveuses, surtout, étaient particulièrement odieuses.

Après un petit trajet en van de luxe on a fini par boire des coups chez magic mag jusqu’à l’aube (merci pour l’accueil au passage) en racontant le plus de conneries possibles, c’est les suisses qui ont gagné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

KerMetz ailleurs

...sur les réseaux socials de l'internet